peu comme Danette, vais revenir