raison notre réalisateur nous obligea